mardi 9 septembre 2008

«Les fans de metal sont des êtres très délicats»

Et c'est très sérieux :

Amateurs de musique classique et fondus de hard rock (précisément de heavy metal) même profil ? Ils ont en tout cas nettement plus de points communs que ce que nos petits préjugés nous empêchaient d’imaginer, à en croire le professeur de psychologie Adrian North, de l’université Heriot-Watt d’Edimbourg (Ecosse). Ainsi, comme les mélomanes, les fans de metal seraient des êtres créatifs, bien dans leur peau, bien qu’un rien introvertis, et partageant un «amour du grandiose». Et vlan sur le «stéréotype de gens déprimés et suicidaires qui sont des dangers pour la société et eux-mêmes. Ce sont des êtres très délicats.»

En fait, «à part leur différence d’âge, amateurs de classique et de metal sont fondamentalement le même genre de personnes. Et beaucoup de fans de heavy metal vous diront qu’ils aiment aussi Wagner, parce que c’est grandiose, bruyant, exubérant», enfonce Adrian North preuves à l’appui. De fait, le chercheur sort de trois années d’études sur le sujet durant lesquelles plus de 36 000 personnes dans le monde entier ont été invitées à exprimer leur avis sur 104 styles musicaux, et répondre à des tests de personnalité. Autant dire, un megajeu de «dis-moi ce que tu écoutes, je te dirai qui tu es» (et vice versa) qui, vu les conclusions, a fait grand bruit outre-Manche.


Lu dans Libération aujourd'hui.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est peut-être pour ça qu'on me prend pour un fou quand j'évoque cette période où j'écoutais à la suite Hella ( http://www.myspace.com/realhella ) et les Nocturnes de Chopin.

R

Glorb a dit…

y a pas plus délicat qu'un veau de 200 kilos dans un pogo de slayer. ;)

Sweet Mary a dit…

hahaha

Mimi Couettte a dit…

Tssss ils auront mis du temps à s'en rendre compte ! Moi j'suis pas chiante j'écoute les deux. Enfin, plus de Heavy métal que de musique classique mais tout de même ! Le métal symphonique aussi, le pied total. 8)

Ose prétendre que je ne suis pas créative ! xD